Maputo construira l’un des plus grands barrages d’Afrique

Le 19 août 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le gouvernement du Mozambique a approuvé en début de semaine le projet de construction, sur le Zambèze, du barrage hydroélectrique de Mphanda Nkuwa. D’une capacité de 1.500 mégawatts (MW), cette installation sera située à une soixantaine de kilomètres en aval du barrage de Cahora-Bassa (2.075 MW), construit par le Portugal avant l’indépendance.


Le montant de l’investissement total est évalué à plus de 2 milliards de dollars (1,5 milliard d’euros), dont la moitié servira à la construction des lignes de transport d’électricité. Porté par une société mozambico (60 %)-brésilienne (40 %), ce barrage sera financé par des capitaux chinois.


Sa production sera essentiellement vendue à Eskom, l’électricien public sud-africain. Situé dans la province du Tete, ce barrage est à haut risque économique. Faute de pluie suffisante, l’ouvrage du Cahora-Bassa n’a fonctionné, au début de la décennie, qu’à 14 % de sa capacité, indique International River dans une note. Comme nombre de pays d’Afrique australe, le Mozambique devrait voir diminuer sa pluviométrie, du fait du réchauffement climatique.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus