Malfaçons: Areva se veut rassurante

Le 01 juin 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'EPR d'Olkiluoto.
L'EPR d'Olkiluoto.
VLDT

L’enquête menée par l’industriel du nucléaire doit encore se poursuivre.

Pas besoin d’arrêter les centrales nucléaires. C’est le message subliminal lancé, mardi 31 mai, par Areva. Dans un communiqué, l’ex-leader mondial du nucléaire donne les premiers résultats de l’audit sur la qualité des pièces forgées dans son usine du Creusot (Saône-et-Loire). Résultat des courses: tout va bien ou presque. «Une première analyse interne sur deux tiers de ces constats est achevée. Elle ne remet pas en cause l’intégrité mécanique des pièces fabriquées», indique le groupe dirigé par Philippe Knoche.

Un avis qui reste à démontrer, a répliqué mardi Guillaume Bouyt, chef de l'antenne normande de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Imprécise, l’étude d’Areva est aussi incomplète. L’investigation ne porte, pour le moment, que sur les productions réalisées avant 2012 dans la seule installation du Creusot. L’entreprise va donc élargir ses investigations dans le temps et pour les usines de fabrication d’équipements de Chalon-Saint Marcel (Saône-et-Loire) et de Jeumont (Nord). Un nouveau point sur l’avancement de l’enquête devrait être fait avant le mois de juillet, assure l’industriel.

Dans un décret publié le 1er juin, le gouvernement autorise Areva à ne plus détenir que des participations minoritaires dans ses filiales Areva NP (réacteurs) et Areva Mines. Le démantèlement du groupe va pouvoir commencer.

A la fin du mois d’avril, Areva annonçait la découverte d’«anomalies, en cours de caractérisation, dans le suivi de fabrication». Portant sur environ 400 pièces, estime l’ASN, ces anomalies portent essentiellement sur des incohérences entre les informations consignées dans les dossiers de fabrication et les données compilées dans les dossiers de qualité présentés aux clients.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus