Maladies des bivalves: la recherche dessine de nouvelles pistes

Le lundi 25 novembre 2019 à 17h 24 par Romain Loury
Parc à huîtres sur l'étang de Thau (Hérault)
Parc à huîtres sur l'étang de Thau (Hérault)
VLDT

Lancé en 2016 pour mieux répondre aux maladies affectant les bivalves, le projet européen Vivaldi arrive bientôt à terme. Le bilan s’avère fructueux, avec de nombreux résultats scientifiques et des recommandations pour mieux se prémunir de ces pathogènes. Parmi eux, le virus OsHV-1, qui décime les huîtres creuses depuis 2008.

Extrait : Impliquant 21 partenaires (organismes de recherche, universités, syndicats de sélectionneurs, etc.) de 10 pays différents, dont l’Ifremer et le CNRS pour la France, le projet Vivaldi («Prévenir et contrôler les maladies des...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus