Maladie de Lyme: le nombre de cas a explosé en 2018

Le 04 juillet 2019 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Ixodes ricinus, principal vecteur de la maladie de Lyme
Ixodes ricinus, principal vecteur de la maladie de Lyme

L’incidence française de la maladie de Lyme a connu une envolée en 2018, avec environ 50% de cas de plus qu’en 2017, selon des chiffres rendus publics mercredi 3 juillet par le ministère de la santé.

Liée à une infection par la bactérie Borrelia burgdorferi, transmise par piqûre de tique, la maladie de Lyme fait partie de ces maladies vectorielles dont l’incidence pourrait augmenter, notamment du fait du réchauffement, comme le démontre une étude publiée fin juin dans la revue Environmental Health Perspectives.

Or la maladie a connu un record d’incidence en 2018 en France, avec 104 cas pour 100.000 habitants, contre 69 cas pour 100.000 habitants en 2017. Toujours selon Santé publique France, ce chiffre était de 54 cas pour 100.000 en 2015 et 84 pour 100.000 en 2016.

«Des conditions climatiques favorables au développement des tiques et la sensibilisation des professionnels de santé au diagnostic de cette maladie pourraient expliquer cette augmentation», explique la direction générale de la santé (DGS) dans un communiqué.

Ces chiffres ont été rendus publics à l’occasion d’une réunion du comité de pilotage du plan national de prévention et de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, le premier en France, lancé en septembre 2016.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus