Main basse sur les restaurants vietnamiens

Le 06 septembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Une centaine de policiers vietnamiens ont investi, la semaine passée, une trentaine de restaurants chinois, situés dans la ville de villégiature de ?à L?t. Inédite, cette vaste « descente » avait pour but de démanteler un réseau de trafiquants d’animaux.

Au total, près d’une demi tonne de viande provenant d’espèces protégées (pangolin, porc-épic, rat des bambou, serpents) et donc interdite à la consommation, a été saisie par les autorités. Par ailleurs, de nombreuses peaux de léopards, d’écureuils volants, de singes (Rhinopithèques à pieds noirs) ont été découvertes. Menée en collaboration avec la Wildlife Conservation Society (WCS) américaine et l’U.S. Fish and Wildlife Service, cette opération a permis l’arrestation d’une douzaine de propriétaires de restaurants, relate la WCF dans un communiqué. 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus