Madrid veut économiser un milliard de tonnes de CO2

Le 08 juin 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Coïncidence. Un mois après que le Groupe intergouvernemental d’experts sur le climat (Giec) a décrit les énergies renouvelables comme l’une des plus efficaces armes de l’arsenal climatique, l’Espagne affine son plan décennal de développement des ENR et de l’efficacité énergétique.
 
Portant sur la période 2011-2020, le Plan Nacional de Energías Renovables (PER) permettra d’éviter l’émission, sur la période, d’un milliard de tonnes de CO2, a indiqué, mardi 7 juin, Alfonso Beltrán García-Echániz, directeur général de l’institut pour la diversification et les économies d’énergie (IDAE selon l’acronyme espagnol).
 
Le programme prévoit notamment le doublement de la puissance installée des moyens de production d’électricité renouvelable (éolien et photovoltaïques, en particulier), et la multiplication par 6 des volumes d’agrocarburants.
 
En 2020, les ENR produiront 22,4% de l’énergie finale consommée et 42,3% de l’électricité espagnole.
 

Côté efficacité énergétique, Madrid entend inciter les automobilistes à adopter des pneumatiques réduisant la consommation de carburant. La vitesse maximale sur autoroute sera aussi abaissée à 110 km/h. 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus