Madrid cherche à réduire la rémunération de l’éolien

Le 05 décembre 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le secrétaire général à l’Energie du ministère de l’Industrie, Antonio Fernández Segura, aurait mis à l’étude une réduction de la rémunération de la production de courant issue des parcs éoliens. Actuellement, les producteurs d’électricité éolienne qui mettent leur production sur le réseau ont 2 options. Soit ils vendent leurs électrons à un prix fixe par mégawattheure, soit ils proposent leur production sur le marché libéralisé (pool) sur lequel ils perçoivent un prix identique (et très supérieur) que pour toutes les autres centrales, ainsi qu’une prime supplémentaire. La dernière option, sans surprise, est la plus prisée des producteurs éoliens. Antonio Fernández Segura étudie donc un moyen de réduire le poids que supporte le tarif en aidant ce type de production. La solution du gouvernement pourrait être de bloquer l’accès de la production des parcs éoliens au marché libéralisé et d’instaurer un prix fixe. A suivre.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus