Madrid augmente le prix du stationnement des véhicules polluants

Le 05 mai 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les valeurs-limites de NO2 sont régulièrement dépassées dans la capitale espagnole
Les valeurs-limites de NO2 sont régulièrement dépassées dans la capitale espagnole

Exposée à de fréquents pics de pollution atmosphérique dus aux émissions de dioxyde d’azote, la capitale espagnole a décidé de décourager les automobilistes de pénétrer dans le cœur de la ville, en créant un tarif de stationnement différencié selon les véhicules.
Applicable à partir du 1er juillet, ce dispositif applique le système du bonus-malus au prix du stationnement. Il est basé sur le type de véhicule, son année de mise en circulation et la zone de localisation.

Alors qu’un million de voitures entrent chaque jour dans la ville selon l’association Ecologistas en Accion, la municipalité espère ainsi réduire le trafic et ses émissions de NOX, qui sont, lors des pics, jusqu’à 5 fois plus élevées que la valeur-limite définie par Bruxelles.

Le stationnement sera désormais gratuit pour les véhicules électriques, 20% plus cher que le tarif «normal» pour les véhicules les plus polluants comme certains diesel, et 20% moins cher pour les voitures hybrides. Par ailleurs, les rues les moins fréquentées bénéficieront d’un tarif moindre que les artères les plus denses.

Cette mesure s’accompagnera, dès le mois prochain, d’un nouveau système de vélo partagé et d’un programme d’efficacité énergétique des bus.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus