Madagascar: un audit sur les crevettes

Le 20 mai 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Union européenne (UE) vient de donner trois mois aux autorités malgaches pour réévaluer la qualité sanitaire de ses entreprises exportatrices de crevettes. Cette interpellation intervient après l'inspection surprise du 21 février au 4 mars 2005 de dix établissements, qui a révélé de graves insuffisances par rapport aux normes sanitaires exigées par le cahier des charges à l'exportation des produits halieutiques vers l'UE. Au ministère malgache de l'agriculture, on assure avoir retiré l'agrément de trois opérateurs et suspendu celui de cinq autres producteurs après cette visite. Le ministère a promis de proposer une nouvelle liste d'opérateurs après avoir procédé à l'inspection des 70 entreprises qui peuvent exporter des crevettes. L'UE a déjà décrété un embargo sur les crevettes en 1997 pour non-respect de ces normes. Madagascar exporte 15.000 tonnes de crevettes par an à destination principalement de l'Europe, des Etats-Unis et du Japon pour un chiffre d'affaires de plus de 118 millions d'euros en 2004.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus