Lymphomes et travail: pas de relation claire

Le 16 mai 2008 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Des associations plutôt faibles ont été trouvées entre les lymphomes et certaines expositions professionnelles dans le cadre de l'étude Epilymph, coordonnée par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ). Menée de 1998 à 2004 en Allemagne, Espagne, France, Irlande, Italie et République tchèque, elle a porté sur 2.007 cas de lymphomes non hodgkiniens, (LNH), 339 cas de lymphomes hodgkinien, et 2.642 témoins. Elle a été présentée par Paolo Boffeta dans le cadre des rencontres scientifiques de l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset), mercredi 7 mai.

Des premiers résultats sur le lien entre ces cancers et l'exposition professionnelle à la viande ont été publiés en décembre 2007, dans l'International Journal of cancer (1). Un effet modeste a été observé pour certains LNH, notamment à cellules B, qui suggère un rôle possible d'exposition à la viande comme marqueur des virus portés par les animaux.

Paolo Boffeta a également présenté des résultats préliminaires concernant les solvants. Comme pour l'exposition à la viande, aucune relation significative globale n'a été trouvée. Mais le risque de lymphome folliculaire augmenterait avec l'exposition au benzène, toluène et xylène, et celui de lymphome à petites cellules a été associé avec l'exposition au trichloroéthylène (TCE), au perchloroéthylène (PCE) et aux solvants associés.

Pour le chercheur italien, «nos résultats montrent qu'il y a un besoin d'évaluation rétrospective détaillée des expositions professionnelles et d'analyses pour des sous-types de lymphomes spécifiques.»

D'autres expositions environnementales sont actuellement étudiées par le monde scientifique pour expliquer l'incidence accrue de LNH observée depuis les années 1950. Les pesticides, les UV et les colorants capillaires (2) sont particulièrement soupçonnés.



(1) Occupational exposure to meat and risk of lymphoma: A multicenter case-control study from Europe; International Journal of Cancer; Volume 121, Issue 12, Date: 15 December 2007, Pages: 2761-2766; Tina Moore, Paul Brennan, Nikolaus Becker, Silvia de Sanjosé, Marc Maynadié, Lenka Foretova, Pierluigi Cocco, Anthony Staines, Alexandra Nieters, Rebecca Font, Andrea 't Mannetje, Véronique Benhaim-Luzon, Paolo Boffetta

(2) Voir l'article du JDLE «La coloration des cheveux associée à un risque de cancer»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus