Lufthansa prépare ses clients à la contrainte carbone

Le 03 janvier 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
A peine entrée dans le système européen d’échange de quotas d’émission de gaz à effet de serre (GES), la première compagnie aérienne du continent annonce la couleur. Elle fera payer le prix des quotas de GES à ses passagers. Dans un communiqué publié le 2 janvier, le transporteur allemand rappelle quelques données de base et nous laisse imaginer la suite.
 
Les compagnies aériennes opérant en Europe se verront allouer gratuitement 85% des quotas et devront acheter le reste sur le marché. Problème: cette allocation a été calculée sur la moyenne des émissions comptabilisées entre 2004 et 2006. Or, du fait du développement du transport aérien, l’empreinte carbone des compagnies a fortement progressé. En 2010, la compagnie allemande a émis plus de 26 millions de tonnes de CO2, soit 10% de plus en un an. Lufthansa estime donc qu’elle devra non pas acheter 12% mais 35% des quotas pour respecter ses limites d’émission. Coût annoncé: 130 millions d’euros pour l’année 2012.
 
Ce que ne dit pas la compagnie basée à Cologne c’est la façon dont elle compte s’y prendre pour financer ses acquisitions de permis. Probablement par une surtaxe sur les billets d’avion. Si tel était le cas, le premium, comme on dit en langage corporate, ne devrait pas être très élevé. En 2010, Lufthansa a transporté 91 millions de passagers. Si ce chiffre devait rester constant, le surcoût carbone ne devrait pas représenter, en moyenne, plus de 1,4 € par flying ticket.
 
Selon les calculs de la direction européenne de l’action climatique, «le coût du carbone devrait être inférieur à 2 € par passager pour un vol transatlantique simple ou un autre vol long courrier simple». On est donc très loin de la surtaxe «kérosène cher» déjà imposée par Lufthansa à ses clients et qui varie de 31 € (pour les vols domestiques) à 122 € (pour les voyages long courrier).


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus