Lubrizol: et voilà les dioxines !

Le 09 octobre 2019
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Structure moléculaire de la 2,3,7,8 tétrachlorodibenzo-p-dioxine, dite de Seveso.
Structure moléculaire de la 2,3,7,8 tétrachlorodibenzo-p-dioxine, dite de Seveso.
DR

Un échantillon d’eau de pluie prélevé sous le panache de l’incendie contient une valeur élevée de dioxine.

 

C’était attendu. C’est confirmé. Dans un communiqué, Atmo Normandie, le réseau de mesure de la qualité de l’air normand, confirme avoir quantifié, dans un échantillon d’eau de pluie prélevé à Préaux (nord-ouest de Rouen), une très faible teneur en dioxines.

 

Cet échantillon, indique Atmo Normandie, présente une valeur de 12,66 picogrammes/m2/jour[1] «qui paraît inhabituelle. Elle n’est cependant pas alarmante car elle correspond à une seule journée de prélèvement de pluie, sous le panache (du 26 au 27 septembre).»

 

Les dioxines se forment lors de combustion de matières organiques, de composés halogénés, de catalyseurs (fer) et de précurseurs (molécule dont la structure chimique est proche de celle des dioxines). En France, le premier émetteur de dioxines est le chauffage résidentiel.

 

Le réseau de mesure souligne que des valeurs supérieures (jusqu’à 31,01 pg/m2/jour) ont été ponctuellement détectées, au cours des 10 dernières années. «Avec une valeur de 12,66 pg/m2/jour, l’échantillon de Préaux reste dans la statistique d’Atmo Normandie», confirme le communiqué.

 

Pour autant, l’interprétation de ce résultat reste délicate, car il n’existe pas, en France, de valeurs réglementaires pour les dioxines dans l’eau de pluie ni dans l’air ambiant.

 

L’Organisation mondiale pour la santé définit une dose journalière admissible de 1 à 4 pg par kilo de poids corporel par jour.



[1] Un picogramme équivaut à millième de milliardième de gramme.

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus