Loup: un premier tir de défense autorisé sur un hybride

Le lundi 27 août 2018 à 18h 02 par Marine Jobert
L'Oncfs n'a pas validé la thèse d'un loup hybridé sur cette photo.
L'Oncfs n'a pas validé la thèse d'un loup hybridé sur cette photo.

Alors que les éleveurs pyrénéens promettent un comité d’accueil musclé à un Hulot décidé à réintroduire deux oursonnes, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a autorisé pour la première fois des tirs sur un loup hybridé. A la grande satisfaction des éleveurs.

Extrait :  «Au moment où nous procédons dans le même secteur à la réintroduction d’un ours, nous devons tout faire pour chasser cet animal.» Ainsi justifie Gilbert Payet, ce 27 août, l’autorisation qu’il a délivrée la semaine...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus