Loup: la Norvège sur la voie de l’extermination?

Le 19 septembre 2016 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le loup est revenu en Norvège via la Russie.
Le loup est revenu en Norvège via la Russie.
DR

Les deux tiers des loups de Norvège pourraient être passés par les armes. Les associations de protection de l’environnement protestent.

Les autorités norvégiennes ont la gâchette lourde: un plan de destruction des deux tiers des populations de loups a été annoncé le 16 septembre, suite à des attaques de troupeaux de moutons. «Une boucherie», estiment les associations de protection de la nature. Les populations autochtones ne sont pourtant pas fringantes: il resterait environ 68 loups, concentrés au sud-est du territoire, sans compter environ 25 animaux autour de la frontière avec la Suède. Cette mesure, du jamais vu depuis 1911 (époque des campagnes d’éradication du prédateur), aurait pour effet de fragiliser la population lupine, au risque de l’éteindre.

Retour dans les années 1980

«Tuer 70% de la population de loups n’est pas digne d’une nation qui se veut la championne en matière d’environnement, a estimé Nina Jensen, la directrice du WWF Norvège. Dans tout le pays, et au-delà, les gens réagissent.» L’ONG conteste l’évaluation par le gouvernement des pertes essuyées par les éleveurs. Dans une tentative de compromis entre les pro et les anti-loup, trois portées par an avaient été admises; cette année, ce sont près de 9 portées qui ont été recensées. Le loup est revenu en Norvège dans les années 1980 en provenance de Russie.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus