Londres verbalise les sur-quotas de CO2

Le 08 décembre 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Au moment où Londres fait avaliser son Pnaq 2 par la Commission européenne, l’administration Blair commence à sanctionner les sites anglais et gallois ayant émis plus de CO2 que ne leur permettait leur quota. Mercredi 7 décembre, l’Agence de l’environnement a confirmé avoir infligé 750.000 livres (plus de 1,2 million d’euros) d’amendes à Alphasteel (aciériste), Daniel Platt (fabricant de tuiles), Mars (agro-alimentaire) et Scandstick (un fabricant d’adhésif) pour avoir dépassé les limites d’émissions de gaz carbonique fixées. Les entreprises ont deux mois pour faire appel.