Londres verbalise les sur-quotas de CO2

Le 08 décembre 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Au moment où Londres fait avaliser son Pnaq 2 par la Commission européenne, l’administration Blair commence à sanctionner les sites anglais et gallois ayant émis plus de CO2 que ne leur permettait leur quota. Mercredi 7 décembre, l’Agence de l’environnement a confirmé avoir infligé 750.000 livres (plus de 1,2 million d’euros) d’amendes à Alphasteel (aciériste), Daniel Platt (fabricant de tuiles), Mars (agro-alimentaire) et Scandstick (un fabricant d’adhésif) pour avoir dépassé les limites d’émissions de gaz carbonique fixées. Les entreprises ont deux mois pour faire appel.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus