Londres va ouvrir une banque verte

Le 23 mars 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le gouvernement britannique va créer une banque destinée à soutenir les projets environnementaux. Mercredi 23 mars, lors de la présentation du budget 2010, Alistair Darling, le chancelier de l’échiquier (ministre des finances et du trésor) annoncera la création d’une banque semi-publique dédiée au financement de fermes éoliennes offshore, de lignes de train à grande vitesse et de projets de gestion écologique des déchets.

L’Etat apportera au capital environ un milliard de livres (1,1 milliard d’euros). Cette manne proviendra de la cession d’actifs détenus par la Couronne et notamment la vente de parts du capital de la société d’enrichissement de l’uranium Urenco.

L’administration Brown espère, parallèlement, que le secteur privé participera à la dotation initiale de la banque, à un niveau égal à celui de l’Etat. Selon la presse britannique, ni la forme juridique, ni les moyens d’intervention de la future banque verte ne sont encore arrêtés.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus