Londres se dote d’un plan de réduction des émissions de CO2

Le 02 mars 2007 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Après les encombrements, «Ken le Rouge» s'attaque aux émissions de CO2. Le bouillonnant maire de Londres a rendu public, mardi 27 février, un ambitieux programme municipal de réduction des émissions de gaz carbonique. Son objectif est de stabiliser les émissions carbonées de la capitale britannique au niveau de celles de 1990, à l'horizon 2025. Les rejets actuels tournent autour de 44 millions de tonnes équivalent CO2 (Mtéq.CO2), contre 24 Mtéq.CO2 pour Paris. Concrètement, Londres va investir 116 millions d'euros par an pendant les trois prochaines années pour financer son plan. Les propriétaires pourront bénéficier d'aides de la City pour améliorer l'isolation de leurs immeubles. Des campagnes de sensibilisation seront lancées pour inciter les Londoniens à éteindre leurs appareils en veille, à privilégier les lampes à basse consommation, ou à s'équiper en véhicules propres. Les entreprises qui réaliseront des économies d'émissions seront «labellisées» par la ville. Londres entend aussi développer la production d'énergie propre locale, notamment grâce à la prochaine mise en service de centrales à cogénération. Au total, ces trois types d'actions devraient permettre de réduire les émissions d'environ 20 Mtéq.CO2. Les 13 millions restants seront probablement réalisés via l'achat de permis générés par les MDP ou la MOC (1).



(1) MDP: mécanismes pour un développement propre; MOC: mécanisme en oeuvre conjointe




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus