Londres rentre dans le rang

Le 16 mars 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Humiliante. La défaite du gouvernement britannique, dans le bras de fer qui l’opposait depuis plusieurs mois à Bruxelles, est tout simplement totale. Vendredi, l’administration Blair a fait savoir que les entreprises du Royaume (11% des émissions européennes) devraient finalement se partager 736 millions de quotas d’émissions et non 756 millions comme le souhaitait Londres. Cela étant, Albion ne baisse pas tout à fait les bras. Elle menace encore la Commission de la traîner devant la Cour européenne de Justice afin de faire valoir ses droits. Une gesticulation qui n’est plus du goût des industriels britanniques, qui s’impatientaient de ne pas connaître leur allocation de quotas et quand ils commenceraient à les échanger.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus