Londres: le maire invité à étendre la zone Basse émission

Le 31 mars 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon le Guardian, l’assemblée de Londres, instance de 25 membres élus ayant surtout un rôle de conseil, a adopté mercredi 18 mars une motion appelant le maire Boris Johnson à revenir sur sa décision de bloquer toute extension de la zone Basse émission de la capitale (LEZ) (1).

Cette zone, à ne pas confondre avec le péage urbain dont la surface se limite pratiquement au centre de la capitale, s’étend à toute l’agglomération londonienne. Elle vise à améliorer la qualité de l’air en encourageant le remplacement des poids lourds polluants par des transports plus «propres».

Mise en place l’an dernier par l’ancien maire Ken Livingstone, la LEZ ne concerne pour l’instant que les bus et véhicules de plus de 3,5 tonnes, soumis à une taxe quotidienne de 200 livres –ou à 1.000 livres d’amende par jour en cas de dépassement des normes d’émissions de polluants. Une exigence qui aurait dû être étendue en octobre 2010 pour concerner 90.000 véhicules, incluant vans et minibus, soumis à une taxe quotidienne de 100 livres ou 500 d’amende en cas de dépassement.

Boris Johnson a annoncé début février son intention d’annuler cette extension, en raison de la crise et de l’impact sur les petites entreprises. Une décision qui intervient quelques mois après l’arrêt de l’extension du péage urbain à l’ouest de la ville (2), et alors que la Grande-Bretagne encourt une amende de 300 millions de livres pour non-respect de la réglementation européenne sur la qualité de l’air (3).

(1) Dans le JDLE «Londres stoppe son plan vert pour cause de crise économique»
(2) Dans le JDLE «Londres réduit la zone de son péage urbain»
(3) Dans le JDLE «Royaume-Uni: la Commission prépare une action en justice pour pollution de l’air»



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus