Londres lance deux études sur l’air et la santé

Le 04 juin 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans le cadre de la création d’un nouveau centre de recherche sur la santé et l’environnement au Royaume-Uni, deux études vont être menées à Londres concernant l’air et son impact sur la santé humaine. La première vise la population habitant à proximité de l’aéroport de Heathrow (Londres). Elle s’intéresse aux liens entre la pollution de l’air et le bruit, dans leur ensemble, et les affections du système cardiovasculaire des riverains.

La seconde porte sur les fumées de diesel en zone urbaine. Elle analysera les conséquences sur la santé des Londoniens de la mise en place en 2008 de la zone à faibles émissions. Dans les deux cas, l’accent sera mis sur les personnes vulnérables (enfants, personnes âgées). En lançant des études de grande envergure, les chercheurs espèrent trouver des preuves concernant l’effet des polluants sur la santé humaine, pour l’instant difficiles à obtenir à cause de l’exposition à faibles doses, à des mélanges de polluants, et sur de longues périodes.

Le nouveau centre est financé par le Conseil de recherche médicale (MCR) et l’Agence de protection de la santé (HPA), ainsi que par deux universités londoniennes : l’Imperial College et le King’s College.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus