Londres: deux gratuits ratent leurs objectifs de recyclage

Le 22 juillet 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’objectif de recyclage fixé par un accord entre deux quotidiens gratuits londoniens de l’après-midi –London Lite et London Paper– avec la mairie de l’arrondissement de Westminster, au centre de la capitale britannique, n’a pas été atteint selon le Guardian.

Lancé en janvier dernier, le système de recyclage aurait dû permettre de recycler chaque année 400 tonnes de papier journal des deux gratuits. Seules 120 ont effectivement été collectées en 6 mois, alors que la mairie, de son côté, a pu collecter 465 tonnes de déchets papier dans les 153 poubelles prévues à cet effet.

Selon le Bureau d’audit de diffusion, équivalent de l’Association française pour le contrôle de la diffusion des médias (OJD), 1,6 million de gratuits en moyenne ont été distribués chaque jour entre les mois de mai et juin derniers à Londres.

Devant la montagne de déchets générée par leur activité, les éditeurs des deux gratuits de l’après-midi avaient été forcés d’installer 70 points de collecte, pour un coût de 500 livres (630 euros) chacun. La mairie de Westminster avait menacé de restreindre leur distribution.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus