Londres copie le Grenelle

Le 22 juin 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
En 2010, c'est McDonald's qui avait financé le bilan carbone de ses fournisseurs de viande.
En 2010, c'est McDonald's qui avait financé le bilan carbone de ses fournisseurs de viande.

 

Avec un an de retard sur la France, le Royaume-Uni impose le bilan carbone à ses grandes entreprises.

 

C’est à Rio que le ministre britannique de l’environnement (Defra) a annoncé la décision. Dès l’année prochaine, les grandes entreprises cotées sur les principaux marchés de Londres devront indiquer, dans leur rapport annuel, leur bilan carbone.

 

Pragmatique, le Defra fournit au millier d’assujetties une méthode de comptabilité. Basé sur les normes de l’ISO et sur le système britannique PAS 2050, l’audit carbone d’outre-Manche devra intégrer les trois scopes (émissions directes, émissions imputables à la consommation d’énergie, émissions indirectes).

 

Contrairement au patronat français, la Confederatin of British Industry (CBI) applaudit la décision. «Cela fait un certain temps que nous appelons de nos vœux une telle mesure qui permettra aux entreprises d’économiser de l’énergie et des émissions», souligne Rhian Kelly, en charge du développement durable au sein de la CBI.

 

Une mesure qui pourrait être étendue à de plus petites entreprises, mais pas avant 2016, tempère le Defra.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus