Londres bannit l’or irresponsable

Le 13 juin 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
2.000 tonnes d'or sont échangées chaque année sur le marché londonien.
2.000 tonnes d'or sont échangées chaque année sur le marché londonien.
DR

Producteurs et raffineurs devront publier leurs performances environnementales pour vendre leur or sur le marché londonien.

 

Le London Metal Exchange (LME) fait le ménage. La plus grande bourse du monde des métaux non ferreux a décidé de ne plus accepter de producteurs d’or ne répondant pas à ses critères éthiques. Spécialisé dans les métaux non ferreux (aluminium, zinc, cuivre), le marché londonien sous-traite la cotation de l’or et de l’argent, pour le compte de l’Association des professionnels du marché des métaux précieux de Londres (LBMA).L’an passé, 2.000 tonnes d’or et 15.000 t d’argent ont ainsi changé de main via le LME. Pas toujours sans casse environnementale, semble-t-il.

Bonnes pratiques obligatoires

La LBMA a décidé d’y remédier. L’association professionnelle va prochainement publier un guide de bonnes pratiques qui devra inspirer les compagnies minières et les raffineurs. Ces producteurs d’or devront notamment publier leurs performances environnementales et sociales: énergie consommée, rejets dans l’environnement, consommation d’eau, émissions de CO2, accidents du travail, risques sanitaires encourus par les travailleurs.

Risque d'exclusion

Les entreprises membres de la LMBA qui ne se plieraient pas à ses nouvelles règles risquent l’exclusion du marché londonien, le plus important de la planète. L’association regroupe 70 raffineurs et producteurs, contrôlant 90% de la production mondiale. Le LME pourrait s’inspirer des règles de la LBMA pour assainir la bourse des métaux non ferreux, indique le Financial Times.



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus