Loire-Bretagne: un Sdage qui «manque d’ambition»

Le 20 octobre 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Réuni jeudi 15 octobre, le comité de bassin Loire-Bretagne a adopté le schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (Sdage) 2010-2015. Tous les comités de bassin doivent avoir fait de même d’ici décembre prochain.

«Le résultat s’avère décevant [et] loin d’être à la hauteur des enjeux du bassin et des attentes formulées lors de la consultation du public», relèvent France nature environnement, Eaux et rivières de Bretagne, UFC-Que choisir, la CLCV, la Fédération nationale de la pêche France et l’Union nationale des associations familiales (Unaf) dans un communiqué commun du 19 octobre.

Toutes ont voté contre, à l’instar du conseil régional de Bretagne, quelques jours plus tôt. «La carte des cours d'eau en ‘très bon état’, concernant seulement 1% des masses d’eau du bassin (…) ne figure plus dans le Sdage. Elle devrait pourtant (…) servir de fil conducteur et proposer les objectifs à atteindre puisque le bon état ne caractérise qu’un état de pollution acceptable des milieux aquatiques», relèvent les 6 associations.

Les zones vulnérables définies par la directive Nitrates d’origine agricole représentent plus de la moitié de la surface du bassin et le phénomène des marées vertes s'amplifie, rappellent-elles.

Le conseil régional de Bretagne avait annoncé lundi 12 octobre qu’il donnerait un avis défavorable lors du vote du Sdage en comité de bassin. Dans un communiqué, il indiquait que «la Bretagne, à travers ce nouveau document, ne se donne pas les moyens d’être au rendez-vous des échéances fixées par Bruxelles sur la qualité des eaux et des milieux aquatiques en 2015». Il manque de propositions concrètes «en termes d’articulation et de cohérence entre les politiques de l’eau et les politiques agricoles».


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus