Loire-Bretagne: statu quo sur l’état des eaux

Le 04 octobre 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
30% des masses d'eau, dans leur ensemble, affichent un bon état
30% des masses d'eau, dans leur ensemble, affichent un bon état
© Ifremer

La dernière évaluation de l’état des eaux, examinée le 3 octobre par le comité de bassin Loire-Bretagne, montre que le statu quo perdure. Depuis plusieurs années, le bassin (1) affiche en effet seulement 30% de masses d’eau en bon état, contre un objectif de 61% en 2015, fixé par le Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (Sdage), dans le respect de la directive-cadre sur l’eau.

 

Cette nouvelle étude montre qu’il n’y a pas eu d’amélioration significative des cours d’eau entre 2010 et 2011, ni des plans d’eau entre 2007 et 2011, ni des eaux souterraines entre 2006 et 2011.

 

A noter que lors de sa session plénière, le comité a rendu un avis favorable sur 5 projets de schéma d’aménagement et de gestion des eaux (Sage): Layon-Aubance (Maine-et-Loire), Marais breton et baie de Bourgneuf (Loire-Atlantique et Vendée), Blavet (Côtes d’Armor et Morbihan) et Vilaine et Aulne (Ille-et-Vilaine).

 

Il émet toutefois des réserves pour 4 d’entre eux, sur la réduction de l’artificialisation des cours d’eau, la réduction des flux de nitrates, et la protection des têtes de bassin versant. L’examen du Sage Mayenne est quant à lui reporté au 12 décembre.

 

(1) Des sources de la Loire et de l’Allier jusqu’à la pointe du Finistère, ce bassin traverse 10 régions et 36 départements.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus