Logistique et intérimaires: sensibilisation aux risques professionnels

Le 06 avril 2005 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
squelette
squelette

L’assureur Axa et l’organisme belge «Prévention et Intérim» ont analysé les conditions d'accueil et de travail des intérimaires en Belgique afin de parvenir à une diminution du nombre et de la gravité des accidents du travail.

A l'origine du projet, un constat: les intérimaires sont plus fragiles face aux accidents du travail. Ils sont jeunes (71% ont moins de 30 ans) et, parce que la durée de l'emploi est souvent limitée, ils n'ont pas toujours suffisamment de temps pour s'intégrer dans leur environnement de travail.

Selon le rapport d'audit, les entreprises qui emploient une main-d'oeuvre intérimaire doivent intégrer à leur politique de maîtrise des risques la nature toute particulière de ce type de travailleurs (population jeune, inexpérimentée, peu formée…). Les accidents les plus fréquents dans le secteur logistique sont liés à la manutention manuelle de charges (avec risque de lésion dorsale), aux appareils de manutention (transpalette électrique ou manuelle, chariot élévateur à fourche, chariot à fourche rétractable) et à l'utilisation de couteaux. Nombre d'accidents pourraient être évités si les entreprises suivaient certains conseils de base: prévoir une bonne formation comprenant la communication d'accords internes, des informations nécessaires concernant les vêtements de travail et équipements de protection individuels (EPI) ou encore les mesures adoptées sur les limitations de vitesse, de hauteur, des routes réservées…. Le rapport recommande en outre de prévoir une check-list appropriée pour chaque appareil de manutention et de la faire compléter par le travailleur intérimaire. Parmi les retours d'expérience concluants, Axa note que plusieurs entreprises ont introduit des vêtements de signalisation sous la forme d'une veste réfléchissante ou de bandes réfléchissantes appliquées sur les vêtements de travail et de protection. Ces vêtements assurent une meilleure visibilité du travailleur intérimaire et participent à une bonne prévention des risques.

La notion de «parrainage» des nouveaux arrivants par un salarié de l'entreprise est également développée. Une fiche technique résume ainsi les informations générales à donner par chaque parrain (instructions de travail pour le stockage, le rangement, les déchets, le transport interne, les zones ou les activités dangereuses ou interdites…), ainsi que les tâches à entreprendre avant la mise au travail (vérification par le service du personnel des qualifications professionnelles, de l'expérience exigée, de la fiche médicale et de la carte de vaccination ).

Ce rapport s'accompagne d'une campagne d'information et de sensibilisation auprès du public concerné. Le matériel de prévention qui découle des constatations de cet audit (fiches sur le poste de travail, fiches d'instruction…) est mis à la disposition de tous sur le site de « Prévention et intérim».




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus