Logica retenu par l’Onu pour le registre des quotas de CO2

Le 31 août 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Logica, qui opère en France sous le nom d’Unilog, a été retenu par le secrétariat des changements climatiques de l’Onu (UNFCCC) pour mettre en place le registre international des transactions des droits d’émission de CO2. En consortium avec une société informatique belge, Trasys, Logica va se charger de mettre en place un nouveau système informatique qui viendra en renfort du journal des transactions internationales (ITL) et sera connecté aux registres d’échange de quotas de tous les pays industrialisés ayant ratifié le protocole de Kyoto. Le contrat avoisine les 10 millions d’euros et porte sur une durée initiale de 6 ans.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus