Lobbying: la chimie européenne suspendue du registre de la Commission

Le 22 juillet 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Commission européenne a suspendu le Conseil européen des industries chimiques (Cefic) de son registre de lobbying pendant 8 semaines à la suite d’une plainte des Amis de la terre Europe, selon un communiqué de l’ONG publié lundi 20 juillet.

Le registre de lobbying européen a été lancé par la Commission le 23 juin 2008 (1) afin d’augmenter la confiance du public dans les institutions européennes et de rendre transparente une pratique institutionnalisée dans les faits. Les lobbies s’inscrivant à cette liste doivent respecter un code de bonne conduite, publier des informations sur leur identité et leurs actions, mais aussi financières.

Le Cefic, qui représente 29.000 entreprises, emploie 170 personnes et dispose d’un budget annuel de 37,9 millions d’euros selon les Amis de la terre Europe, aurait dépensé moins de 50.000 euros en 2007 en défense de ses intérêts auprès des institutions européennes.

Le 10 juin dernier, les Amis de la terre Europe se sont plaints de ce chiffre «invraisemblablement bas» auprès de la Commission. Ils précisent avoir au préalable réclamé au Cefic une clarification de leur budget lobbying, restée lettre morte. Le budget lobbying indiqué dans le registre doit inclure les charges liées au coût des employés affectés à cette tâche, des publications, des «papiers de position» et de l’organisation d’événements.

(1) Dans le JDLE «Le lobbying, un processus institutionnalisé au niveau européen»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus