Livre bleu pour la mer et mission sur le démantèlement des navires

Le 10 décembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 8 décembre, un comité interministériel de la mer (Cimer) a confié au député Pierre Cardo (UMP, Yvelines) une mission sur la création d’une filière française de démantèlement des navires en fin de vie, conformément à l’un des engagements du Grenelle de la mer.
Le parlementaire devra rendre un rapport d'étape mi-février, et un rapport définitif le 30 mai 2010. Par ailleurs, la France ratifiera au plus tôt la convention pour le recyclage sûr et écologiquement rationnel des navires, dite Convention de Hong Kong, indique le communiqué de Matignon.

Le Cimer a également adopté le Livre bleu «stratégie nationale pour la mer et les océans», demandé par le président de la République en juillet et acté une série de mesures associées: création d'une fonction «garde-côtes», mise en place de trois nouvelles aires maritimes protégées dans l'Océan Indien (Mayotte, les îles Glorieuses, Europa), mise à l’étude de deux nouveaux parcs naturels marins (golfe normando-breton et bassin d’Arcachon) et l’élaboration d'un tableau de bord de l'état des mers françaises. La création d’une plate-forme des énergies marines renouvelables à Brest, annoncée par le Premier ministre le 2 décembre (1) a été confirmée, ainsi que l’accélération de la planification stratégique de l’éolien en mer «afin de lancer dès 2010 des appels d’offres auprès des opérateurs sur les zones favorables».

(1) Dans le JDLE «La plate-forme sur les énergies marines sera installée à Brest»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus