Litoralis, la mémoire oubliée de Xynthia

Le 19 décembre 2016 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Xynthia a frappé le littoral atlantique dans la nuit du 27 au 28 février 2010
Xynthia a frappé le littoral atlantique dans la nuit du 27 au 28 février 2010

La région des Pays de la Loire a annoncé, ce 19 décembre, son intention d’abandonner le projet Litoralis, conçu pour porter la mémoire de la tempête Xynthia à l’Aiguillon-sur-Mer (Vendée).

Sur le papier, le centre Litoralis devait être dédié à la gestion du littoral, à la prévention des risques et à l’adaptation aux changements climatiques. Premier du genre en Europe, cet espace de 1.200 mètres carrés sur trois étages devait ouvrir ses portes l’été 2017 pour un coût évalué à 11,5 millions d’euros, dont 10,5 réglés par le conseil régional.

Fruit d’un partenariat entre la région, l’Etat et les départements de Loire-Atlantique et de Vendée, le projet, conçu par l’ancienne majorité PS régionale, a tout simplement été abandonné par le nouveau président des Pays de la Loire, Bruno Retailleau.

Dans un entretien accordé à France Bleu, le président du groupe Les Républicains au Sénat explique qu’il préfère utiliser le montant des subventions prévu pour le financement des digues de protection. «Un financement qui relève de la compétence de l’Etat», lui a rétorqué l’ancien président de l’exécutif régional, Jacques Auxiette.

 

Mémoire oubliée

«C’est parce que la France perd la mémoire des inondations qu’elle oublie de s’y préparer», avait expliqué au JDLE l’historien du climat et des risques Emmanuel Garnier, lors des crues de juin dernier. Dans la nuit du 27 au 28 février 2010, la tempête Xynthia a fait 53 victimes, dont 35 dans le seul département de la Vendée.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus