Listériose: les Etats-Unis sortent de leur plus grande épidémie

Le 14 décembre 2011 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’épidémie de listériose liée à des melons provenant du Colorado est désormais la plus importante qu’aient jamais connue les Etats-Unis, avec 30 morts pour 146 personnes touchées, selon le bilan final dressé par les centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).
A l’origine de cette épidémie, des melons de la marque Rocky Ford, produits par la société Jensen Farms dans son exploitation de Granada, située dans le sud-est du Colorado [JDLE]. Selon les CDC, cet Etat est le plus touché (40 malades), suivi par le Texas (18) et le Nouveau-Mexique (15).
 
Jusqu’alors, le plus lourd bilan était celui de l’épidémie survenue en 1985 en raison d’un fromage mexicain, qui avait fait 142 malades et 29 morts [1].
 
Différence frappante entre les deux épidémies, l’âge des victimes. Durant celle de 2011, la plus jeune personne décédée avait 48 ans, tandis que celle de 1985 a tué 10 nourrissons. En 2011, l’âge médian des victimes, mortes ou survivantes, est de 77 ans, et seuls 3 nourrissons sont tombés malades.
 
«Tous les éléments disponibles indiquent que l’épidémie est terminée. Toutefois, la bactérie Listeria monocytogenes demeure une cause importante de maladie aux Etats-Unis», rappellent les CDC. Selon les derniers chiffres disponibles, ceux de 2009, le pays a connu cette année-là 524 cas de listériose, dont 99 liés à des grossesses (femmes enceintes ou nourrissons). Le taux de mortalité est de 19% chez les adultes, de 7% chez les bébés.
 
A peine cette épidémie achevée, c’est une autre qui commence. Cette fois-ci, il s’agit d’une vague d’infections par l’Escherichia coli O157:H7 liée à de la laitue romaine, qui selon un bilan du 7 décembre a déjà fait 60 victimes, sans aucun décès à ce jour.
 
[1] Certains bilans font état de 48 morts, si l’on inclut les 19 fausses couches recensées. Celle liée aux melons n’en a engendré qu’une seule.
 


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus