Linossier: les causes de l'incident élucidées

Le 13 mai 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le site de Linossier (groupe Eurotab), usine de fabrication de détergents sous forme de pastilles située à Saint-Just-Saint-Rambert (Loire), a pu redémarrer sa production après l'incendie du 31 mars dernier qui a provoqué un rejet de chlore. Après enquête, il est apparu que le rejet a eu lieu suite à une élévation anormale de la température, occasionnée par le frottement de deux pièces mécaniques d'une machine de fabrication des pastilles de javel. Cette forte chaleur a provoqué la décomposition des produits entrant dans la composition des détergents d'où les émanations ressenties par les riverains. Les concentrations étaient faibles mais ont causé quelques irritations. Pour éviter une répétition du phénomène, Linossier va équiper ses machines d'appareils de détection de température. La production sera stoppée automatiquement en cas de hausse anormale.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus