Linky passera bien l’hiver

Le 16 septembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

La tension devient palpable sur le délicat dossier du compteur « communicant ». Alors qu’ERDF célèbre la pose du 40.000 e Linky, à Louestault (Indre-etLoire), le gouvernement a jugé nécessaire de publier une mise au point, après la publication du décret du 2 septembre dernier.

 

Ce texte avait choqué nombre d’observateurs du petit monde de la distribution d’électricité. Notamment parce qu’il rend obligatoire la pose du Linky par les gestionnaires des réseaux de distribution, alors que la période d’expérimentation n’est pas achevée.

 

Pas de panique, répond le ministère de l’écologie. Dans un communiqué publié mercredi 15 septembre, les services de Jean-Louis Borloo expliquent que « la généralisation des compteurs évolués, ainsi que les spécifications techniques du compteur, seront décidées par le gouvernement uniquement à l’issue de la phase d’expérimentation ». Le Linky, actuellement déployé dans la région de Tours et à Lyon, ne sera donc pas forcément le Linky de monsieur et madame Tout-le-monde.

 

Autre information tranquillisante : l’allongement de la durée d’expérimentation. Dans un récent communiqué, la Fédération nationale des autorités concédantes et régies (FNCCR) s’était émue du fait que l’expérimentation de la première génération de compteurs « intelligents » s’arrêterait avant les mois les plus froids de l’année. Qu’à cela ne tienne : le ministre en charge de l’écologie a décidé d’allonger la période de test jusqu’au 31 mars 2011. Soit trois mois de plus que prévu.  



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus