Linky passe en force

Le 03 septembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Par un décret paru au Journal officiel du 2 septembre, le ministère de l’écologie rend « obligatoire » la mise en œuvre des compteurs d’électricité « communicants » par les gestionnaires de réseau de transport et de distribution.

Cette décision ne manque pas de surprendre les observateurs pour plusieurs raisons. En son article 3, le décret précise que l’expérimentation en cours s’achèvera le 31 décembre prochain. Ce qui peut paraître un peu court.

Baptisés Linky, les premiers compteurs ont commencé d’être installés à partir du mois de mars dernier. Or, souligne sur son site la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), de nombreux problèmes restent sans réponse.

A commencer par le coût d’installation des nouveaux compteurs. « ERDF évalue entre 120 et 240 euros le prix unitaire d’un compteur Linky, soit entre 4 et 8 milliards d’euros pour 35 millions de compteurs », rappelle la FNCCR dans un communiqué. Quel que soit son montant, la facture sera intégralement payée via le tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité (Turpe). Ce qui laisse présager des hausses prochaines du prix TTC de l’électron.

La FNCCR déplore que l’expérimentation ne porte que sur un seul modèle. Un modèle qui, selon un rapport confidentiel de l’Ademe, ne permettrait pas, pour le moment, au consommateur final de maîtriser sa consommation d’électricité. Ce qui est pourtant l’un des arguments utilisés par le gouvernement et ERDF pour « vendre » le concept du « compteur intelligent ».



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus