Linky: ERDF réagit

Le 18 avril 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
101 communes ne veulent toujours pas de Linky.
101 communes ne veulent toujours pas de Linky.

Une fois n’est pas coutume, le distributeur bande ses muscles. Vendredi 15 avril, le gestionnaire du réseau français de distribution d’électricité a annoncé avoir déposé plainte, devant le tribunal administratif de Melun, contre la ville de Varennes-sur-Seine.

La filiale d’EDF conteste une délibération prise le 17 décembre 2015 par le conseil municipal de la commune de Seine-et-Marne, interdisant le déploiement du compteur communicant d’électricité. Les élus locaux estimant qu’il fallait, auparavant, statuer sur la réalité de «risques potentiels sanitaires, économiques, techniques, écologiques et sécuritaires».

Piqué au vif, le maire a organisé dans la soirée une réunion publique intitulée «ERDF sait et nous ment sciemment». Au cours de ce débat, où aucun représentant de l’entreprise publique n’était convié, les traditionnelles accusations ont été portées contre le compteur vert acide: générateur d’ondes cancérigènes, insécurité de son système de transmission de données, incertitudes quant au financement de son déploiement…

Menace sur Gazpar aussi

ERDF rappelle que «le compteur Linky ne communique pas par radiofréquences et émet un rayonnement électrique proche de zéro». Son système de communication serait aussi protégé que ceux des banques ou du ministère de la défense. Comme gage d’apaisement, ERDF propose à des laboratoires indépendants de mener «des tests d’ondes sur les compteurs déjà posés dans sa commune».

Conformément à la directive d’avril 2006 relative à l’efficacité énergétique, ERDF remplace progressivement les 35 millions de compteurs d’électricité électromécaniques ou électroniques par des compteurs communicants. Baptisés Linky, ces boîtiers doivent permettre aux distributeurs d’interagir avec le système électrique des consommateurs. Le coût de son déploiement pourrait coûter 5 milliards d’euros. Déjà 620.000 compteurs de nouvelle génération ont été posés. Et 101 communes les ont déclarés non grata. Certaines, comme Saint-Macaire (Gironde) refusent aussi l’installation du compteur de gaz communicant Gazpar, en cours de déploiement par GRDF.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus