Limiter les constructions sensibles près des lignes haute tension

Le 29 avril 2013 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les lignes haute tension, sources d'inquiétudes pour la santé.
Les lignes haute tension, sources d'inquiétudes pour la santé.
DR

A proximité d’ouvrages à haute et très haute tension, des lignes aériennes, des câbles souterrains et des postes de transformation ou jeux de barres[1], évitez de décider ou d’autoriser l’implantation de nouveaux établissements sensibles, comme des hôpitaux, des maternités, des établissements accueillant des enfants (tels que crèches, maternelles, écoles primaires etc.), lorsque ces zones sont exposées à un champ magnétique supérieur à 1 microTesla (μT). Voilà l’objet de la circulaire en date du 15 avril dernier, adressée aux préfets par  le ministère de l’écologie, à destination des collectivités territoriales et des autorités en charge de la délivrance des permis de construire. «Cette valeur, appliquée en bordure de ‘zone de prudence’, apparait globalement compatible avec la valeur d’exposition permanente des occupants de bâtiments sensibles de 0,4μ T proposée par l’avis de l’ANSES», estime la circulaire.

 

A l’origine de ce texte, «des études épidémiologiques qui ont montré des associations statistiques entre l’exposition aux champs magnétiques de très basses fréquences et certaines pathologies (leucémie chez l’enfant, maladie d’Alzheimer…)», explique le ministère. Alors que «cette corrélation statistique n’a pu être interprétée par aucun lien de cause à effet (…) ces incertitudes ont amené le centre international de recherche sur le cancer à classer en 2002 les champs magnétiques de très basses fréquences (50-60 Hz) dans le groupe 2B ‘peut être cancérogène pour l’homme’», rappelle l’hôtel de Roquelaure.

 

En annexe, les services de Delphine Batho fournissent des illustrations de valeurs de champs magnétiques d’extrêmement basse fréquence (50Hz) générés par des lignes aériennes THT et HT ainsi que par des câbles souterrains. Des valeurs moyennes qui «doivent être examinées avec circonspection et n’être considérées que comme des ordres de grandeur», prévient l’instruction. «Les champs magnétiques varient en effet dans de grandes proportions avec l’intensité du courant transporté, la nature des pylônes, la compacité des lignes, l’existence d’autres circuits sur la même ligne de pylônes, la température ...»



[1] Dans la distribution électrique un jeu de barres désigne un conducteur de cuivre ou d’aluminium qui conduit de l’électricité dans un tableau électrique, à l'intérieur de l’appareillage électrique ou dans un poste électrique.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus