Limiter la vitesse au volant pour réduire les particules

Le 27 novembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une étude autrichienne a démontré l'utilité des mesures de limitation de la vitesse des voitures pour lutter contre les particules fines, indique l'association suisse transports et environnement (ATE).

Entre décembre 2008 et octobre 2009, les automobilistes n'ont pas été autorisés à circuler à plus de 100 km/h sur les autoroutes dans les environs de la ville autrichienne de Graz. Selon les calculs de l'Université technique de Graz, ces réductions de vitesse ont permis d'économiser plus de 450 kg de poussières fines, d’éviter l’émission d’environ 2.300 tonnes de CO2 et 16.600 kilos d’oxyde d’azote (NOx) ainsi que près de 850.000 litres de carburant.

ATE s’appuie sur ces résultats pour relancer son appel en faveur d’une limitation de la vitesse sur les autoroutes suisses.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus