Limitation du CO2: les Etats-Unis évaluent l’impact

Le 27 juillet 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Agence de protection de l'environnement (EPA) estime que limiter les émissions de CO2 comme le préconise une proposition de loi du Sénat (1) freinerait la croissance économique de seulement 1,6% d'ici 2030. En février, les sénateurs Joseph Lieberman (démocrate) et John Mc Cain (républicain) avaient demandé à l'EPA d'analyser leur projet de réduction des émissions de CO2 du pays de 65% par rapport à leur niveau de 1990 d'ici 2050. Selon Reuters, Joseph Lieberman a indiqué au cours d'une audition le 24 juillet que «rien n'est gratuit», et que l'impact est «gérable et financièrement abordable». Les sénateurs pourraient se prononcer sur ce projet de réglementation à l'automne, alors que la commission environnement doit examiner 5 propositions destinées à faire face au réchauffement climatique en septembre. 

L'analyse de l'EPA montre également que les prix de l'essence aux Etats-Unis pourraient augmenter de 26 cents américains (0,19 euros) le gallon (3,78 litres) d'ici 2030, et de 68 cents (0,49 €) d'ici 2050. Quatre sénateurs ont proposé de créer un organisme chargé de contrôler les marchés de carbone et d'intervenir en cas d'importantes fluctuations de prix.

(1) Voir l'article du JDLE: «Une sénatrice américaine s'attaque au changement climatique»






A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus