Lignes à haute tension: lien potentiel avec la maladie d’Alzheimer

Le 28 novembre 2008 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon une étude suisse publiée par l'American Journal of Epidemiology, les personnes vivant à moins de 50 mètres d'une ligne à haute tension présenteraient un risque accru de contracter la maladie d'Alzheimer.

Anke Huss de l’université de Bern et ses collègues ont examiné 9.200 décès liés à la maladie d'Alzheimer survenus en Suisse entre 2000 et 2005. Dans 20 de ces cas, les personnes avaient vécu à moins de 50 mètres d'une ligne à haute tension. D’après leurs résultats, les personnes vivant à moins de 50 mètres de telles sources de champs magnétiques présentent un risque accru de 24% de contracter la maladie d’Alzheimer par rapport aux personnes vivant à une distance de 600 mètres ou plus.

Les chercheurs ont également observé que la durée d’exposition était corrélée au niveau de risque. Ainsi, pour les personnes ayant vécu au moins 5 ans à moins de 50 mètres des lignes électriques le risque d’Alzheimer est accru de 50% tandis qu’une durée de résidence de 15 ans ou plus doublerait ce risque. En revanche, aucun lien n’a été observé pour les autres maladies neurodégénératives.

Il s'agit de la première étude à se pencher explicitement sur une possible relation de cause à effet entre les lignes à haute tension et la maladie d'Alzheimer. Cependant, les chercheurs soulignent que leur étude ne permet pas de conclure sur cette association: le nombre de cas étudiés est faible et la maladie Alzheimer très complexe et pas toujours bien diagnostiquée.

(1) «Residence Near Power Lines and Mortality From Neurodegenerative Diseases: Longitudinal Study of the Swiss Population» Anke Huss et al., American Journal of Epidemiology, (5 novembre 2008)


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus