Ligne THT de Flamanville : les agriculteurs seront indemnisés

Le 29 décembre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Des représentants agricoles du département de la Manche et du Réseau de transport d'électricité (RTE) ont signé mardi 28 décembre une convention permettant d'indemniser les exploitants concernés par la future ligne à très haute tension (THT) qui raccordera l'EPR en construction à Flamanville, a indiqué la préfecture, selon l’ AFP.

 

La convention propose notamment une indemnisation de 900 euros par hectare surplombé par la ligne - versés tous les trois ans - aux propriétaires exploitants, a précisé à l' AFP Pascal Ferey, président de la FDSEA (syndicat agricole majoritaire) de la Manche.

 

Le texte, qui n'a pas encore été rendu public, prévoit également un diagnostic électrique des bâtiments ainsi que des audits sanitaires et zootechniques des élevages qui se trouvent à proximité de la ligne, avant et après sa construction. «  On ne s'opposera pas à des infrastructures d'intérêt général, sous réserve que les préjudices causés au monde agricole soient réparés », a expliqué Pascal Ferey.

 

Des élus redoutent l'impact sur la santé des champs électromagnétiques émis par la future ligne de 400.000 volts. Pour la première fois en France, l'Etat rachètera les maisons qui se trouvent à moins de 100 mètres si leurs propriétaires le souhaitent, indique l’ AFP.

 

Cette THT doit acheminer, à partir de 2013 sur 160 kilomètres , via la Manche , la Mayenne , l'Ille-et-Vilaine et le Calvados, l'électricité qui sera produite par le premier site nucléaire EPR de Flamanville.

 

Dans le JDLE « Le gouvernement déclare d'utilité publique la ligne THT Cotentin-Maine »

Dans le JDLE «THT : on ne sait rien, mais soyons prudents » 

Dans le JDLE « Lignes THT: pas d’effet sur le bétail mais des doutes pour l’homme »

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus