Ligne du Verdon: décision du Conseil d’Etat avant la fin juin

Le 03 mai 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le Conseil d’Etat rendra sa décision fin juin sur le projet de construction de la ligne à très haute tension sur le site classé des Gorges du Verdon. Plusieurs recours ont été déposés par un collectif d’opposants et par le Parc naturel régional du Verdon contre les arrêtés ministériels autorisant la construction de la ligne. Les quatre magistrats, dont le président de la 10e section du contentieux du Conseil d’Etat, Christian Vigouroux, ont effectué une visite en hélicoptère puis en voiture de l’ensemble des sites concernés. Ils étaient accompagnés du directeur régional du gestionnaire de réseau de transport d’électricité (RTE), qui doit construire la ligne et de l’un des principaux opposants, Robert Ferrato, président de l’Association pour la protection des sites du Verdon. Les magistrats rendront leur décision «avant la fin juin», a indiqué Christian Vigouroux. Cette ligne de 400.000 volts doit relier Boutre, dans le Var, au Broc-Carros (Alpes-Maritimes), en traversant le site classé à deux endroits. La ligne traverse les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Alpes Maritimes et du Var. Elle doit se substituer à une ligne de 225.000 volts et entraînera la suppression d’une autre ligne, parallèle, de 150.000 volts. Ces deux lignes avaient été construites dans les années 1930 et 1960, avant le classement des Gorges du Verdon en mai 1990.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus