Life +: les eurodéputés jouent les trouble-fête

Le 25 octobre 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Mardi 24 octobre, le Parlement européen a amendé la position commune du Conseil concernant l'instrument financier pour l'environnement pour la période 2007-2013, dénommé Life +. Les eurodéputés ont notamment voté une recommandation de la Française Marie-Anne Isler-Beghin (Verts) qui s'oppose à la proposition du Conseil d'accorder 80% des moyens financiers de Life + aux Etats membres. «Ce pourcentage ôterait toute valeur ajoutée européenne et donnerait surtout «un chèque en blanc» aux Etats membres pour réaliser des objectifs nationaux», estime le Parlement dans un communiqué. Ce dernier s'opposant non seulement au Conseil, mais aussi à la Commission qui déclare ne pas avoir assez de fonctionnaires pour mener à bien cette mission, la bataille lors de la procédure de conciliation s'annonce difficile à gagner.

D'autant plus que d'autres divergences apparaissent avec la position commune. Les députés européens souhaitent que 55% au minimum de la dotation budgétaire de Life +, et non 40%, soient réservés aux mesures conçues pour favoriser la conservation de la nature et de la biodiversité. Côté budget, le Parlement a voté pour un budget de 1,911 milliard d'euros, ce qui est moins que les 2,19 milliards prévus initialement, mais plus que la position commune, soit 1,854 milliard.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus