LIFE+: 244 millions d’euros débloqués

Le 20 juillet 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
183 nouveaux projets environnementaux vont pouvoir être financés dans le cadre de LIFE+, l'instrument financier européen pour l'environnement, annonce la Commission dans un communiqué du 19 juillet.
 
En 2011, le budget global pour les subventions d'aide aux projets au titre de LIFE+ s'élève à 267.431.506 euros. 50% au moins de ce montant sera alloué à des mesures en faveur de la protection de la nature et de la biodiversité. La France bénéficie d’une ligne de crédit de 27.037.254 euros (dans le JDLE). Pour la période 2007-2013, le budget total de Life + est de 2,143 milliards €.
 
Hier, la Commission a débloqué 244 millions € pour 183[1] nouveaux projets environnementaux provenant de tous les États membres de l'UE. Ces derniers gardent à leur charge un investissement de 286 millions d’euros.
 
Pour rappel, le programme comporte trois volets: LIFE+ Nature et biodiversité (mise en œuvre des directives «Habitats» et/ou «Oiseaux» ainsi que du réseau Natura 2000), LIFE+ Politique et gouvernance en matière d'environnement (déchets, eau, air, sols par exemple) et LIFE+ Information et communication (prévention des incendies de forêts par exemple).
 
«Les 14 projets visant directement à lutter contre le changement climatique, qui représentent un budget total de 40 millions €, bénéficieront d'une contribution de la Commission de plus de 16 millions €. Par ailleurs, 12 projets axés sur d'autres domaines auront aussi une incidence indirecte sur les émissions de gaz à effet de serre», précise la Commission.
 
8 projets ont été retenus pour la France, à hauteur de 46,2 millions d’euros. Par exemple, le projet «Sublimo » du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) propose une nouvelle approche pour analyser, contrôler et réduire la perte de biodiversité marine. «Son objectif sera de recenser et d'estimer l'abondance des espèces halieutiques côtières qui reviennent coloniser les habitats côtiers et renouvellent la population locale. Les petites post-larves présentant un faible taux de survie seront capturées, placées dans des aquariums et relâchées une fois qu'elles auront atteint une taille leur assurant un meilleur taux de survie. Ce projet s'emploiera donc à analyser et renforcer la biodiversité au stade post-larvaire». Il sera financé à hauteur de 1,9 million d’euros.
 
Bruxelles a l'intention d'élaborer pour la fin 2011 une proposition d'instrument financier consacré à l'environnement et à l'action pour le climat pour succéder à Life+. Elle a donc mené plusieurs consultations publiques pour recueillir les avis tant du grand public que des entreprises, des ONG, et des gestionnaires de projets Life eux-mêmes (voir le JDLE).
 
 


[1] Au total, 748 propositions avaient été envoyées à la suite de l’appel lancé par la Commission


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus