Lien suspecté entre exposition aux pesticides et autisme

Le 01 août 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'étude épidémiologique des instances sanitaires de Californie a été publiée en ligne, le 30 juillet, dans la revue Environmental health perspectives. Elle révèle un taux de 28% d'autisme chez les enfants de 29 femmes habitant à proximité de champs, suggérant que l'exposition in utero à des pesticides organochlorés peut jouer un rôle par la suite. Le taux s'avère être 6 fois supérieur à celui observé chez les mères ne vivant pas à proximité de champs où sont épandus des pesticides. 

Les experts officiels ont toutefois affirmé être prudents car il y a un manque de preuves dans d'autres études et que cette étude ne porte que sur un petit nombre de femmes et d'enfants. «Nous souhaitons souligner que ceci est une recherche exploratoire (…) Nous ne pouvons en aucun cas conclure qu'il y a un lien causal entre l'exposition aux pesticides des femmes enceintes et l'autisme». a ainsi indiqué Mark Horton, directeur du département de santé publique.

Le journal précise que les deux pesticides potentiellement en cause ont été développés dans les années 1950 pour tuer des mites, et que leur volume a diminué ces dernières années.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus