Les voitures diesel, plus polluantes que les camions et les bus

Le 06 janvier 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
En Europe, les camions sont soumis à des tests plus stricts que les voitures
En Europe, les camions sont soumis à des tests plus stricts que les voitures

Une étude publiée le 5 janvier par le Conseil international pour les transports propres (ICCT)[1] montre que les voitures diesel émettent 10 fois plus de dioxydes d’azote que les camions et les bus par litre de carburant consommé.



[1] Cette ONG est à l’origine de la révélation de la tricherie de Volkswagen, révélée en septembre 2015 http://www.journaldelenvironnement.net/article/pollution-diesel-la-fraude-de-volkswagen-est-mondiale,62199

 

 

Contrairement aux idées reçues, les plus gros véhicules diesel ne sont pas les plus polluants. Cela tient avant tout au décalage existant, pour les voitures, entre les émissions déclarées et les émissions réelles, celles-ci pouvant être 6 à 7 fois plus élevées que le plafond européen Euro 6 fixé à 80 milligrammes d’oxydes d’azote (NOx) par kilomètre, selon l’évaluation d’ICCT. Ce qui confirme d’ailleurs une étude publiée par l’association européenne Transport & Environment en septembre 2015, selon laquelle les voitures diesel neuves émettent en moyenne 10 fois plus de NOx que ne l’autorise la norme Euro 6.

 

Des tests plus stricts pour les camions

Ce décalage est en revanche quasi inexistant pour les camions, pour plusieurs raisons. A commencer par les tests, qui s’avèrent plus exigeants pour les poids lourds en Europe. «Les tests mobiles sont en effet obligatoires depuis 2013, ce qui ouvre la possibilité de faire des essais en conditions réelles, contrairement aux voitures», affirme au Guardian Peter Mock, directeur d’ICCT Europe. 

Deuxième explication: peu d’essais ont été réalisés en conditions réelles pour ces catégories. L’ICCT a toutefois récupéré des données auprès de laboratoires finlandais et de l’autorité allemande en charge de l’homologation des véhicules. Elles montrent que les poids lourds testés émettent en moyenne 210 mg/km de NOx[1]. C’est moitié moins que la moyenne des émissions réelles des voitures (480-560 mg/km), alors que ces modèles (Euro 6) consomment 5 fois plus de carburant. Ce qui montre que les véhicules diesel les plus lourds émettent 10 moins de NOx que les voitures par litre de carburant, conclut l’ICCT.

 

Europe en tête

Avec 8,8 millions de véhicules diesel achetés en 2014, l’Europe reste la plus grande utilisatrice au monde. Elle en consomme davantage que la Chine, l’Inde et les Amérique réunies. Or, ce sont les voitures qui forment la grande majorité de la flotte, avec en moyenne 5 voitures vendues pour 1 poids lourd.

 

Réforme urgente

La réforme du protocole de tests a été engagée au niveau de l’UE pour obtenir des résultats en conditions réelles de conduite, via la mise en place de systèmes portatifs de mesure des émissions. Mais elle ne devrait pas être totalement opérationnelle avant septembre prochain pour les premiers véhicules, et avant septembre 2019 pour l’ensemble des véhicules légers mis sur le marché, selon l’étude d’ICCT. Reste à savoir si elle le sera effectivement. Contrairement aux Etats-Unis, où les contrôles sont effectués par hasard sur des véhicules commercialisés, les tests européens sont et continueront d’être réalisés par les constructeurs sur des prototypes. 



[1] Selon des véhicules testés en Finlande et en Allemagne

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus