Les victimes de la marée noire du golfe du Mexique progressivement indemnisées

Le 24 août 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Cinq milliards de dollars (3,46 milliards d’euros) ont été accordés en un an aux victimes de la marée noire du golfe du Mexique, indique un rapport du fonds d’indemnisation du 23 août.
 
C’est un peu le bilan anniversaire. Mis en place par l’administration Obama 4 mois après l’explosion de la plate-forme Deepwater Horizon, le Gulf Coast Claims Facility (GCCF) est abondé par le pétrogazier britannique. Depuis sa création, ce fonds a versé des indemnités aussi bien à des particuliers qu'à des entreprises, principalement dans 5 Etats américains: Alabama, Floride, Louisiane, Mississippi et Texas.
 
Au total, 947.892 demandes ont été présentées au GCCF. Sur ce chiffre imposant, 359.441 requêtes ont été approuvées contre 440.000 refusées. Il reste encore 15 milliards $ (10,4 milliards €) pour indemniser les personnes physiques ou morales ayant subi un préjudice en raison de la marée noire. Ils pourront déposer une requête jusqu’au mois d’août 2013.
 
L’explosion de la plate-forme le 20 avril 2010 avait fait 11 morts et causé la fuite de centaines de millions de litres de pétrole brut dans le golfe du Mexique. Selon un rapport du vice-responsable des affaires britanniques des Iles Marshall (port d’attache de la plate-forme) récemment rendu public, l’équipe de Deepwater Horizon a volontairement ignoré les avertissements sur l’imminence d’un désastre. Il y a également eu manquement aux standards d’ingénierie de surveillance de la plate-forme. Ce qui corrobore le constat fait par les garde-côtes américains, qui ont dénoncé en avril dernier le non-respect des mesures de sécurité chez Transocean, société propriétaire de la plate-forme (dans le JDLE).


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus