Les tracteurs assoiffent les plantes

Le 07 mai 2018 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Une forte compaction du sol
Une forte compaction du sol
DR

Toujours plus lourdes, les machines agricoles compactent fortement le sol. Au risque de freiner la croissance racinaire, l’accès de la plante à l’eau, et donc les rendements agricoles, démontre une étude suisse publiée dans la revue Science of the Total Environment.

L’équipe de Thomas Keller, agronome à Agroscope (centre de compétence suisse pour la recherche agronomique) à Zurich, a évalué la pénétration du système racinaire de plants de maïs, et son absorption d’eau selon que le sol ait été compacté ou non. Leurs résultats révèlent que les racines «plongent» moins profondément dans le premier cas, du fait d’une forte résistance du sol.

Le système racinaire croît dès lors de manière horizontale, absorbant plus d’eau à la surface du sol. Cette zone superficielle s’assèche plus rapidement que dans un sol non compacté –dans lequel les racines s’approvisionnent à divers étages. Plus secs, les sols deviennent encore plus résistants à la croissance racinaire.

La résistance du sol, un facteur clé

Selon les chercheurs, «la résistance du sol, l’architecture racinaire et l’absorption d’eau sont étroitement liées, et déterminent le potentiel des plantes d’accéder aux réserves d’eau du sol».

«Le développement des plantes en surface en souffre, et de ce fait, le rendement aussi. Le problème ne vient donc pas des réserves en eau du sol, mais du compactage qui empêche les plantes d'atteindre l'eau dans le sous-sol», commente Agroscope dans un communiqué.



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus