Les tomates bios riches en antioxydants

Le 10 juillet 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Des teneurs en flavonoïdes supérieures dans les tomates issues de l'agriculture biologiques par rapport à l'agriculture conventionnelle. C'est ce qu'une étude américaine menée sur 10 ans montre (1). D'après un article du magazine New scientist du 5 juillet, l'équipe de recherche a constaté des niveaux de quercétine et de kaempferol 79 et 97% plus élevés dans des tomates biologiques que dans des tomates cultivées de façon conventionnelle. L'équipe a émis l'hypothèse que les faibles niveaux de flavonoïdes constatés dans les produits conventionnels sont probablement causés par une surfertilisation. Selon Alyson Mitchell, chimiste des aliments ayant conduit la recherche, les flavonoïdes sont des antioxydants dont la consommation préviendrait certaines maladies cardiovasculaires et certaines formes de cancers et de démence.



(1) Etude réalisée par l'Université de Californie, qui sera publiée dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus