Les terres émergées, un puits de carbone en péril

Le jeudi 04 avril 2019 à 18h 30 par Romain Loury
Un verdissement qui éponge, en partie, le CO2
Un verdissement qui éponge, en partie, le CO2
VLDT

L’important puits de carbone que constituent les terres émergées de l’hémisphère nord s’est amplifié au cours des six dernières décennies, permettant d’atténuer en partie le réchauffement, montre une étude publiée mercredi 3 avril dans Nature. Du fait de la hausse des températures, il pourrait toutefois s’essouffler.

Extrait : Si l’homme ne cesse d’émettre toujours plus de CO2, principal gaz à effet de serre, la planète parvient à en réabsorber environ la moitié, au niveau des océans (qui le payent en s’acidifiant) et des terres émergées,...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus