Les terres arctiques, désormais source de GES

Le lundi 21 octobre 2019 à 18h 14 par Romain Loury
Le permafrost, riche en carbone gelé
Le permafrost, riche en carbone gelé

Les régions arctiques émettent désormais plus de carbone dans l’atmosphère en hiver, en raison de la fonte du permafrost, qu’elles n’en absorbent en été via la croissance végétale, révèle une étude publiée lundi 21 octobre dans Nature Climate Change.

 

Extrait : C’est l’une des grandes craintes, mais aussi l’une des grandes inconnues, du réchauffement en cours: augmentant la température du permafrost, sol gelé des régions polaires et d’altitude, celui-ci libère du carbone...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus